Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Briller entre les lignes, Magalie, professeure de lettres et de l'être

Cours de français, remise à niveau ludique. Ateliers d'écriture, de confiance en soi, de pensée positive. Rédaction tout terrain. Articles inspirants. Chroniques littéraires. Recettes de cuisine, fait-maison, avec ou sans Thermomix et Monsieur Cuisine Connect. A Pontarlier, Doubs, Jura, Suisse.

Chronique littéraire Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa : avis et résumé

Chronique littéraire Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa : avis et résumé

Date de parution :12/02/2020

Edition : Le livre de poche 11x18 cm

Nombre de pages : 840

Résumé :

Petitesannonces.fr : Jeune homme de 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.
Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, devant le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme coiffée d’un grand chapeau noir qui a pour seul bagage...

Avis :

Lorsque vous commencez ce livre, il est difficile de le quitter tout en ne craignant d’arriver à la fin tragique annoncée. Pourtant le dénouement est d’une grande beauté. 

Mélissa Da Costa touche juste, elle nous balade dans l’authenticité des paysages, et surtout de ses personnages qui les traversent. Elle fait de la fragile Johanne une héroïne bien malgré elle, à qui elle confère une force empreinte de profondeur et de légèreté et qui tient ce roman philosophique de bout en bout. Tout en finesse et en pudeur, l’écriture est simple, belle, fluide. On vit avec les personnages, on a peur avec eux, et si la mort est omniprésente tout au long du récit, il y a toujours en filigrane un souffle de vie pour nous faire accepter l’inacceptable.

Ce roman fait partie de ceux qui nous font grandir, qui nous remuent, qui nous font nous sentir moins seuls, qui comprend nos souffrances enfouies.  Je m’y suis tellement attachée que je me retrouve à la fois dans Joanne et Emile. Il me semble d'ailleurs que mes larmes ont mouillé les quinze dernières pages... 

Emprunté à la médiathèque de Frasne (25560)

 

À propos de l’auteur


Mélissa Da Costa, trente ans, a conquis son public avec son premier roman, Tout le bleu du ciel. Elle s’est imposée comme une autrice incontournable. Ses deux autres romans, Les Lendemains et Je revenais des autres, sont des best-sellers.  Elle vient de publier son dernier roman La Doublure. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article